1er salon régional des Entreprises d’Entraînement Pédagogique

Par le 21 octobre 2015

Le 16 octobre 2015, le lycée Mathias a accueilli en ses locaux le 1er salon régional des Entreprises d’Entrainement Pédagogique (EEP) de Bourgogne Franche Comté, co-organisé avec le GRETA 71.

Une EEP est un support pour une formation individualisée qui reproduit, grandeur nature, toutes les fonctions des services tertiaires d’une entreprise : elle étudie le marché, crée des modèles, fait de la publicité, s’approvisionne en matières premières, transporte, stocke, planifie, étudie les méthodes de fabrication, lance la production, vend ses produits, …  Ainsi, toutes les fonctions du secteur tertiaire de la PME se retrouvent dans cette entreprise fictive. Les documents « officiels » eux-mêmes (chéquiers, factures, documents comptables, doc. de douanes, etc…) sont des fac-similés fournis par le Réseau des Entreprises d’Entraînement. Une EEP accueille donc en son sein un public en formation (élèves en formation initiale ou adultes en formation continue) jouant le rôle des salariés et des enseignants ou formateurs jouant le rôle de directeur.
Si l’essentiel des transactions commerciales sont réalisées de façon distante (téléphone, courrier postal et électronique), l’organisation d’un salon est le moment de renforcer encore plus l’aspect concret de l’enseignement en permettant au public formé dans différentes EEP de se rencontrer.

Plus d’infos sur :

Ce vendredi 16 octobre, ce sont donc 5 EEP qui étaient réunies dans un même espace au lycée Mathias :

  • Kids n’ Co, l’Orange Bleue et Plaisirs en Bourgogne, portées par le GRETA 71,
  • Entente Repas portée par le CRIF de Besançon,
  • et Prostyle, portée par le lycée Mathias.

Un roulement entre différentes classes du lycée a permis de maintenir en permanence sur le salon une trentaine d’élèves et enseignants jouant le rôle d’au total 200 visiteurs sur la journée, se voyant remettre à l’accueil deux chèques à dépenser sur les stands des 5 EEP, proposant à la vente des produits et services divers (plateaux repas, livres, produits du terroir, vêtements ou encore prestations de gardes d’enfants). Toutes les commandes engrangées lors du salon donneront lieu à un traitement administratif à posteriori.

Au delà de l’aspect ludique, l’organisation d’un tel salon permet aux enseignants et formateurs de proposer à leurs élèves et stagiaires une multitude de situations d’apprentissage les amenant à mettre en œuvre des compétences liées à la gestion de projet (organisation du salon en amont), à la vente et à la gestion commerciale et administrative.

Il s’agit là d’un dispositif pédagogique s’inscrivant parfaitement dans la réforme du bac professionnel Gestion Administration, les élèves devant travailler dans un environnement simulé le plus proche possible du réel.

Fortes de la réussite de cette manifestation, les équipes réfléchissent déjà à la tenue d’un deuxième salon régional en 2016.